Bien utilser les satistiques pour vos pronostics foot - Pronostics, comparateur: réussissez vos paris foot

Aller au contenu

Menu principal :

Guide

Comment exploiter les statistiques pour établir vos pronostics sur le foot?
En quelque sorte faire un pronostic au football, c'est évalue selon des propres critères quelles seront les probabilités du résultat du match. Mais pour avoir une vision plus objective des forces et faiblesses des équipes en jeu, l'aide des statistiques est très utile. En s'appuyant intelligemment sur celles-ci, on arrive à déterminer nettement plus précisément les probabilités réelles, et ainsi améliorer les gains aux paris sportifs. Pour chaque match de foot, vous pourrez trouver tous les statistiques pertinentes des 2 équipes dans notre comparateur ici.

L
e classement du championnat

  • Tout d'abord, le classement du championnat, peut vous donner une indication précieuse concernant la motivation des équipes. En effet, si une équipe est en bas de classement avec de très grosses chances de reléguation, sa motivation, la cohésion au sein du vestiaire risque d'être assez faible. De même, une équipe qui n'est qu'à 2 points du leader, pourra être surmotivée en cas de victoire.. Ou alors une équipe du "ventre mou" aura tendance à ne pas s'arracher pour gagner un match, etc..Le classement vous permet d'avoir une bonne vision de la motivation d'une équipe; or au football, ce facteur est essentiel.

  • Le classement d'une ligue donne aussi une idée de la valeur d'une équipe. En effet, on est pas leader par hasard, ni dernier que par malchance. Le 1er est bien évidemment plus fort que le 17ème. De même, entre une équipe classée 7ème et une autre classée 11ème, la différence de niveau est parfois minime, ce qui peut vouloir dire que le match risque de se jouer sur des points de détails, et que les probabilités sont quasi-équivalentes.


Over/Under
Les stats sur les over/under représentent le nombre de matchs qui se sont terminés à plus de 2.5 buts, 1.5 buts, 3.5buts, etc...
Ex: sur 22 matchs joués par le PSG: 13 sont à plus de 2.5 buts (59%), 9 à moins de 2.5 buts (41%)
En premier lieu cette donnée vous indique si les équipes ont tendance à offrir un jeu plutôt défensif ou offensif. Cela vous sera très utile pour établir un éventuel scénario du match: match très fermé où les équipes auront du mal à se livrer, match ouvert avec 2 équipes décidées à en découdre, ou match franchement débridé ou chaque attaque est une occasion nette de buts (peu fréquents en Ligue 1, mais nettement plus en Premier League ou en Bundesliga). Le scénario probable permet de visualiser les rapports de force: par exemple, Dortmund aime profiter des espaces, en particulier sur les ailes, mais est nettement moins à l'aise contre des équipes attentistes qui jouent à 5 derrière.

Le Nombre de buts marqués et encaissés
Ces 2 données permettent d'avoir une très bonne vision de la force offensive ou défensive d'une équipe, surtout quand le nombre de matchs joués devient important.  Un club qui encaisse plus de 2 buts/match de moyenne a clairement une grosse lacune défensive, et même s'il compense en marquant beaucoup, c'est un facteur important à prendre en compte dans votre analyse. De même connaitre la force offensive donnée par le nombre de buts marqués, est un élément déterminant pour jauger une équipe.

La forme récente
Il s'agit ici de prendre en compte les 3 ou 4 derniers résultats que le club a obtenu. C'est un facteur de tout premier ordre, car il montre la dynamique dans laquelle se trouve l'équipe. Au football, les résultats sont rarement linéaires, il y a une notion de dynamique de victoires ou de défaites, de cycles, qui influe énormément sur les performances à venir. On ne peut pas vraiment l'expliquer: facteur psychologique, doute, euphorie,..Toujours-est-il que c'est un fait avéré.Or la forme récente permet d'anticiper cette notion dynamique ou au contraire de briser un cycle. Par exemple, une bonne équipe comme Manchester united vient de perdre 3 fois d'affilée contre des équipes moyenne: il est fort probable qu'à la prochaine grosse rencontre ils réagissent. De même un club moyen comme Livourne (Italie) vient de signer 4 succès consécutifs, alors il y a fort à parier qu'un cycle assez long de contre-performances soit à prévoir prochainement.

Les confrontations directes
C'est peut-être l'indicateur le moins pertinent, car entre 2 saisons, et même parfois dans la même saison, il y a en général beaucoup de changements au sein du vestiaire. Des joueurs partent, d'autres arrivent, ce qui fait qu'il est assez dur d'établir une bonne comparaison en se basant sur les confrontations passées. Cependant, cette donnée est utile dans le cas où il y a eu très peu de changements de joueurs, mais aussi dans le cas où un protagoniste a pris un ascendant psychologique sur son adversaire, au cours des années. C'est typiquement le cas des matchs St-Etienne/Lyon: le déséquilibre de victoires est tellement en faveur de Lyon, qu' à chaque match, Les Verts semblent tétaniser par l'enjeu. On ne peut donc tenir compte de l'historique passé des confrontations, qu'en de rares cas particuliers. Cependant, y jeter un coup d'oeil n'engage à rien.



Notre Top Bookmakers France

1

100€ offerts

2

170€ offerts

3

100€ offerts

4

110€ offerts

5

200€ offerts

6

100€ offerts

7

100€ offerts

8

100€ offerts

9

130€ offerts

 
 
 
Rechercher
Retourner au contenu | Retourner au menu